Trop faible, Louis XVI se montrait incapable d'obliger les privilégiés à payer l'impôt.

  En 1789, le mécontentement du peuple grandit. A la campagne, les paysans supportaient de plus en plus mal les impôts qu'ils devaient au roi, au clergé et surtout aux seigneurs.

  En ville, les bourgeois réclamaient une limitation des pouvoirs du roi et la fin des privilèges pour les nobles.

  Ce fut le début de la révolution !  

  Elle commence le 4 août 1789.

  Lorsque la révolution éclate à Verneuil, 600 mutins partent de la campagne pour se révolter contre les anglais.

  Grâce à une lettre envoyée par les révolutionnaires qui menacent Verneuil, ils font courir la rumeur qu'ils viendront bientôt se révolter.

   Les mutins, affamés, réclament la diminution du prix du pain qui s'était élevé de 4 à 5 puis à 6 sous.

La panique gagne la ville et les habitants commencent à parcourir les rues avec des bâtons.

  Ils ne font pas mal, mais peur.

  Le prix du blé finit par diminuer mais la peur continue.

  Les bourgeois créent une milice pour se défendre.

Pauline et Antoine